Toujours en taule

Blogger invité - Drew Morita

Les visiteurs de Alcatraz Island écouter d'anciens détenus réformés raconter une partie de la visite audio de la cellule. Leurs voix établissent un véritable lien entre le passé et le présent. Peu de gens se rendent compte que même si le pénitencier a fermé ses portes en 1963, deux détenus qui ont été enfermés au Alcatraz sont toujours derrière les barreaux aujourd'hui. Harvey Carignan (935-AZ) et Isiah Andrews (1530-AZ), deux meurtriers reconnus coupables, purgent actuellement des peines de prison à perpétuité dans des prisons d'État.

article de journal 1958

Carignan est un tueur en série qui vient d'avoir 92 ans au Minnesota Correctional Facility à Faribault. Ses surnoms incluent "Harv the Hammer" et "The Want-Ad Killer". En exploitant une échappatoire légale, l'ex-soldat a évité l'exécution pour le viol et le meurtre en 1949 de Laura Showalter, 57 ans, en Alaska. La Cour suprême a statué que ses aveux avaient été obtenus illégalement par la police.

Il a été condamné à nouveau et transféré là Alcatrazoù il a passé neuf ans avant d'être libéré sur parole en 1960. Il a continué à kidnapper, violer et matraquer à mort un nombre inconnu de femmes en utilisant un marteau comme arme de choix jusqu'à ce que les autorités l'arrêtent en 1974. Dans des procès distincts, il a été reconnu coupable de deux meurtres et de deux agressions sexuelles. L'enquêteur en chef Russell Krueger a dit de Carignan qu'il était "l'individu le plus méchant" qu'il ait jamais rencontré.

article de journal 1976 évadés de prison

Andrews, 81 ans, est incarcéré à l'établissement correctionnel Richland de l'Ohio pour le meurtre de sa femme Regina à Cleveland en 1974. Il a maintenu son innocence et a récemment obtenu gain de cause en appel pour faire analyser les éléments de preuve de l'affaire afin de déterminer la présence d'ADN. La cour d'appel a qualifié le test d'ADN en instance de " critique " pour déterminer si Andrews est en fait coupable. Il a déjà passé 15 ans dans une prison fédérale pour meurtre, y compris un passage à Alcatraz...

En 1958, il a tué par balle le sergent Paul Grant, âgé de 31 ans, qui l'a dénoncé pour insubordination au Camp Lejeune, en Caroline du Nord. Grant était un vétéran de la Seconde Guerre mondiale et de la Corée qui a laissé derrière lui une femme enceinte. Leur fille s'est suicidée en 1973, l'année où Andrews a été libéré sur parole. Il est rapidement retourné en prison pour avoir tué sa femme, puis s'est brièvement évadé de Lucasville en 1976. Il a refusé toutes les demandes de discussionAlcatraz.

certificat médical d'allocation de décès

Les résultats ADN peuvent jeter le doute sur la culpabilité d'Andrews, mais Carignan mourra sûrement en prison. Deux autres ex-détenusAlcatraz sont morts derrière les barreaux ces dernières années. Tous deux étaient d'anciens fugitifs recherchés par le FBI. En 2016, le voleur de banque Frank Sprenz (1414-AZ) est décédé à l'établissement correctionnel de Grafton, en Ohio, à l'âge de 86 ans, exactement un mois après s'être vu refuser la libération conditionnelle pour homicide involontaire. L'an dernier, James "Whitey" Bulger (1428-AZ), gangster de Boston et tueur prolifique, a été battu à mort par des détenus de l'USP Hazelton en Virginie occidentale. Il avait 89 ans.